243659.jpg
Teppo AIRAKSINEN

Teppo AIRAKSINEN, récompensé de la Mention Spéciale du Court Métrage 2017, nous raconte l’après-Cannes

La sélection des Court Métrages en Compétition 2018 est imminente ! Pour patienter encore un peu, Teppo AIRAKSINEN – lauréat de la Mention Spéciale du Jury en 2017 – nous livre son expérience du Festival et son parcours depuis son prix.

Comment avez-vous réagi lorsque vous avez gagné votre prix au Festival de Cannes 2017 ?

Bien sûr, j’étais très heureux quand ils ont annoncé les gagnants, mais aussi parce que tous les courts métrages étaient géniaux, et je n’avais honnêtement aucune idée de qui pourrait gagner. Assister à la cérémonie de clôture a été une expérience incroyable, de même que le festival entier. Être à la fête de clôture et avoir une chance de parler à certaines de mes idoles comme Cristian Mungiu, Barry Jenkins et Fatih Akin a aussi été surréaliste, mais dans le bon sens ! D’une certaine manière, je pense que le bonheur de mon expérience cannoise est toujours avec moi aujourd’hui.

Qu’est-ce que votre prix vous a apporté ?

J’ai eu la chance de présenter le film dans beaucoup de supers festivals comme ceux de Telluride, Calgary, Leeds, Louvain ou encore l’Encounters de Bristol. Avoir la chance de participer à ces festivals et parler à des réalisateurs de partout dans le monde m’a ouvert les yeux. Je pense que mon approche de la réalisation est devenue plus internationale, en conséquence. Remporter la mention spéciale du Court Métrage m’a aussi ouvert beaucoup de portes et les gens m’ont beaucoup soutenu pour mon prochain projet.

Quels sont vos meilleurs souvenirs de Cannes ?

J’ai pu voir beaucoup de films de réalisateurs talentueux. Mes préférés de l’année dernière furent 120 Battements par Minute de Robin Campillo et Good Time des frères Safdie. La première de mon court métrage a aussi été un point culminant. J’étais très nerveux mais cela reste une expérience géniale !

Avez-vous de nouveaux projets ?

Je travaille sur un court métrage qui s’intitule The Stick, avec le même scénariste et les mêmes producteurs que The Ceiling. C’est une histoire amusante et irréelle sur une fille qui veut posséder un chien plus que tout. Je développe aussi un court métrage qui s’appelle Animals qui traite du désir universel d’être un meilleur être humain.

Actualités
Première dotation du New Producers Room 2024 Découvrez la productrice choisie par Go Short – International Short Film Festival & Screen Talent NL !
Halfdan Ullmann Tondel winner of the Camera d'Or with Baloji and Emmanuelle Beart LOIC VENANCE / AFP
La Caméra d’or 2024 Lors de la Cérémonie du Palmarès du 77e Festival de Cannes, le Jury de la Caméra d’or coprésidé par Emmanuelle Béart et Baloji a récompensé le meilleur premier film parmi...
Croatian director Nebojsa Slijepcevic 
Valery HACHE / AFP
Le Palmarès des courts métrages du 77e Festival de Cannes Lors de la Cérémonie du Palmarès du 77e Festival de Cannes, le Jury des courts métrages et de La Cinef présidé par Lubna Azabal a remis son palmarès parmi les...